Something is hidden…

Une médiation autour de la pièce La Flèche, mise en scène par Guillaume Mika

La pièce

La pièce est une « biographie fantaisiste » de Frederick Winslow Taylor. Elle est légèrement inspirée par le personnage de Taylor. L’histoire se déroule au début du XXe siècle et montre deux amis, Fred et Noll, et leur stagiaire Hadaly dans leur atelier. « Dans un chaos jubilatoire et à l’aide d’objets divers ils expérimentent divers mécanismes empiriques, des systèmes ludiques où s’entrechoquent matières et éléments disparates » pour construire la première « machine à images ».
« Conquis, Fred va mettre ses tripes en jeu pour développer la machine. Il arrête le travail manuel et développe obsessionnellement les techniques du management scientifique en prenant Noll comme cobaye. » À mesure que le mécanisme gagne en puissance, la relation entre Fred et Noll se détériore.

Représentations : Vendredi, 10 Mai – 20h // Samedi, 11 Mai – 19h // Lundi, 13 Mai – 18h ( + BORD PLATEAU)// Mardi, 14 Mai – 19h

 

La médiation « Something is hidden... »

Il y a plusieurs sujets dans la pièces que nous souhaitions traiter : le rapport (parfois malsain) de l’humain à la machine, le rapport du travailleur au temps, le fonctionnement du travail collectif…
 
Nous avons opté pour une action qui mêle une approche sensible de la pièce et de ses thématiques et un instant détendu et ludique. L’idée d’une séance de « réparation de machines », en l’occurrence des vélos, par groupes nous est venue assez naturellement. Ces groupes seront en compétition. Ils devront changer le pneu d’un vélo, par exemple, et l’équipe la plus rapide sera la gagnante.
 
Enfin, nous souhaiterions clore cette action avec un temps d’échange commun sur les questions de répartition du travail et du fonctionnement de la machine. Nous parlerons de la perte d’autonomie de l’homme face aux machines et à la production à la chaîne, et des appareils de plus en plus complexes nous incitant à ne plus chercher à comprendre leur fonctionnement (suivant l’idée de F. Taylor de développer la maîtrise précise et scientifique des machines par les cadres et seulement les gestes par les ouvriers). L’homme se soumet aux machines qu’il ne sait plus maîtriser ni réparer, mais sans lesquelles il ne peut plus vivre non plus.
 
L’expérience de réparer la machine soi-même, de chercher à comprendre comment faire marcher le vélo, reprend la recherche scientifique d’une solution par « la Flèche », et donne une importance aux gestes. L’aspect compétitif ajoute le rapport au temps (le plus rapide est le meilleur).
 

L’association « Vélo en ville », est partenaire de cette médiation. Elle nous fournira le matériel et nous fera profiter d’un ou plusieurs intervenant(s) bénévole(s).

Rendez-vous

14 Mai 2019
17h - 18h30h

THÉÂTRE JOLIETTE, 2 Place Henri Verneuil, 13002 Marseille

en collaboration avec :